Les biodéchets

Les biodéchets

Valoriser vos biodéchets
NEOVAL 50 000 tonnes de déchets ménagers et assimilés traités !
Voir la référence
< Biodéchets

Biodéchets


VOTRE DÉCHET

Les biodéchets sont composés de matières organiques biodégradables :

  • Déchets organiques et fermentescibles issus des ménages, de la restauration, de la distribution ou des industries agroalimentaires, de l’agriculture.
  • Déchets verts
  • Boues issues des stations d’épuration

NOS SOLUTIONS

Depuis le 1er janvier 2012, les gros producteurs de biodéchets sont tenus de mettre en place un tri à la source, une valorisation énergétique ou une valorisation biologique des biodéchets.

Pour répondre aux objectifs du Grenelle, SITA gère, pour ses clients, le retour au sol des biodéchets :

  • Optimisation des collectes et prétraitement des biodéchets par biodéconditionnement (séparation des emballages de la matière valorisable par retour au sol).
  • Valorisation biologique : SITA gère la transformation des biodéchets en amendements naturels et en compost
  • Valorisation énergétique : le biogaz produit par la fermentation des déchets est récupéré puis valorisé en énergie renouvelable.

Biodéchets


Notre filiale spécialisée
TERRALYS : le spécialiste de la valorisation et du traitement biologique des déchets organiques.

Sita - Biodéchets Terralys spécialiste
Découvrir le cycle de vie des biodéchets
Sita - Biodéchets - cycle

Chiffres clés

40 à 60% c’est la part de biodéchets contenue dans la poubelle d’un français (source CNIID)


1 million de tonnes de biodéchets traités et valorisés par SITA


88 plateformes de compostage SITA en France



Références

  • NEOVAL 50 000 tonnes de déchets ménagers et assimilés traités !
    Sita - Néoval traitement des déchets ménagers

    Située à Salindres (Gard), la nouvelle usine de tri mécano-biologique (TMB) installation permet, grâce à des procédés de tri spécifiques, de retirer des déchets ménagers, les matières qui peuvent être recyclées (et qui auraient dû se trouver dans les collectes sélectives) et d’isoler les déchets biodégradables qui seront transformés en compost.
    Néoval propose une solution performante et adaptée aux besoins du territoire pour développer :
    –    la valorisation des matières recyclables contenues dans les déchets
    –    la valorisation organique des déchets alimentaires et la production d’un compost
    –    la valorisation énergétique de déchets à haut pouvoir calorifique (PCI)

     

    Voir la vidéo
  • YELLOWBIO valoriser les huiles alimentaires
    Sita - Yellowbio - valorisation des huiles alimentaires

    SITA a développé une prestation YELLOWBIO® qui permet de transformer les huiles alimentaires usagées issues de la restauration et de l’industrie agro-alimentaire en biocombustibles valorisables destinés aux chaufferies industrielles pour la production d’électricité et de chaleur.
    En partenariat avec le SMICVAL (Syndicat Mixte Intercommunal de Collecte et de Valorisation du Libournais Haute-Gironde), SITA a mis en place de nouveaux fûts de collecte des huiles alimentaires dans les 12 déchèteries.
    Dotés de couvercles spéciaux équipés d’un entonnoir, ces fûts garantissent ergonomie et hygiène, et permettent aux particuliers de déposer toutes leurs huiles alimentaires usagées, qui seront traitées puis transformées.

    En savoir plus

     

  • VALOREST Gérer les bio-déchets du camp militaire d’Haguenau
    Sita - Biodéchets - Valorest - Gérer les bio-déchets au camp militaire d'Haguenau

    Le quartier Estienne de l’armée de terre a mis en place des actions en faveur du développement durable depuis plusieurs années, avec le tri des cartons et des papiers par exemple. Il a souhaité aller plus loin en s’intéressant aux biodéchets.
    SITA a créé Valorest, le premier biodéconditionneur en France. Son process permet de séparer les biodéchets de leurs emballages pour produire deux types de déchets qui pourront être valorisés selon leur nature. Les biodéchets sont envoyés vers une filière de valorisation par méthanisation et les emballages valorisés par incinération.
    Impliquée dans l’amélioration de la gestion de ses déchets de cuisine et restes de plateau, l’Armée a participé à des tests 6 mois avant la mise en service du biodéconditionneur.
    Après un audit du site de l’armée, SITA a proposé la solution la plus adaptée par rapport au gisement, à la place disponible et à l’organisation de l’établissement en mettant à disposition 8 bacs de 240 L et une collecte 2 fois par semaine. Le personnel de cuisine a reçu une formation spécifique au tri qui pourra aussi être proposée aux militaires se restaurant sur le site.
    En complément, SITA propose un suivi du tonnage des biodéchets, de la qualité du tri et du traitement des écarts ainsi que la transmission du registre déchets.