Les déchets, une énergie locale et renouvelable

Les déchets, une énergie locale et renouvelable

Transformation des déchets en énergie locale et renouvelable
< Agir pour la transition énergétique

Les déchets, une énergie locale et renouvelable


À la fois économique et écologique, la transformation des déchets en énergie participe au développement des énergies renouvelables. Avec ses solutions innovantes en matière de valorisation des déchets, SUEZ accompagne la transition énergétique des territoires.

Cap sur le tri, le recyclage et la valorisation des déchets

La valorisation énergétique des déchets participe au développement des énergies renouvelables. L’incinération est l’un des leviers en France et en Europe. À l’aide d’outils performants, une tonne de déchets ménagers peut en effet produire 700kwh d’électricité, ou jusqu’à 1 500 kWh de chaleur.

Découvrez les projets innovants de SITA et ses exemples de réussite dans toute la France.

Nos Unités de Valorisation Énergétique (UVE)

Les 36 Unités de Valorisation Énergétique (UVE) que SUEZ exploite en France ont la capacité à transformer les déchets en énergie pour produire de l’électivité et/ou de la chaleur.
Une production d’énergie verte qui est au cœur de la transition énergétique de nos clients et du développement de l’économie circulaire.

L’expertise de SUEZ permet d’optimiser les performances économiques et environnementales :

  • en améliorant le rendement énergétique des unités de traitement des déchets ;
  • en augmentant la part des énergies renouvelables dans la consommation des collectivités et des industriels via des réseaux de chaleur publics ou privés.

En 2013, SUEZ a valorisé près de 7 millions de tonnes de déchets en énergie pour produire plus de 1,5 MWh électriques et plus de 2 MWh thermiques.

1-schema valo energetiquePour les déchets résiduels qui ne peuvent être valorisés, SUEZ a des capacités de stockage équipées pour la valorisation énergétique.
En 2013, 270 000 MWh électriques ont été commercialisés à partir du biogaz produit sur les installations de stockage.

Sur ces sites, SUEZ met en place une démarche de performance environnementale mais également, de développement durable via le plan d’actions biodiversité reconnu dans le cadre de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

 


  • Production de CSR sur l'unité de broyage de bois Lignatech (69)
    lignatech

    SITA gère l’unité de broyage de bois Lignatech à Meyzieux (69).
    Avec une capacité de traitement de 30 000 tonnes par an, cette installation produit du CSR, un combustible de substitution à fort pouvoir calorifique très recherché par les cimentiers.
    Un contrat a été signé avec VICAT pour assurer la pérennité de la filière de valorisation de ces bois.

  • Le SIMACUR Cap sur une nouvelle ère de valorisation énergétique
    valorisation énergétique

    Le SIMACUR (Syndicat Intercommunal de Massy, Antony Hauts de Bièvre, Chilly-Mazarin) a choisi Cofely Réseaux et SITA pour alimenter et exploiter son réseau de chaleur. Ce dernier sera alimenté majoritairement par :

    - La valorisation énergétique de 87 000 tonnes annuelles de déchets ménagers pour couvrir 47% de la production d’énergie du territoire

    - Du bois fin de vie à hauteur de 21%, en remplacement de la plaquette forestière actuelle, ce qui se traduit par la mise en œuvre d’une filière de valorisation innovante.

    D’une longueur de 34 kilomètres, le réseau de chaleur alimente 25 000 équivalents logements et permet de réduire de 10% la facture énergétique des abonnés.

  • Le SIRTOM de Montargis NOUVEAU CONTRAT DE 20 ANS POUR LA PRODUCTION DE CHALEUR VERTE SUR L’USINE D’AMILLY (45)
    Montargis

    Le SMIRTOM de Montargis a renouvelé sa confiance à SITA en lui confiant le contrat de 20 ans pour le développement et l’exploitation de l’usine de traitement des déchets ménagers d’Amilly. A l’issue des travaux de modernisation, l’usine valorisera les déchets en énergie thermique et fournira en énergie verte l’hôpital de Montargis.

    La transformation de l’usine d’Amilly, l’une des premières usines de traitement des déchets en France, en une unité de valorisation énergétique de pointe permettra de produire plus de 13 000 Mégawatt-heure (MWh) thermiques et de fournir de la chaleur à l’hôpital de Montargis.

    Dotée d’une chaudière verticale à vapeur saturée la nouvelle usine sera réalisée en garantissant la continuité de service, avec une capacité de traitement inchangée de près de 25 000 tonnes par an.
    La solution proposée par SITA garantira une disponibilité des installations de plus de 8 000 heures par an.